Rejoignez-nous sur Facebook !

Rejoignez-nous sur Twitter !

Résultats par page :

Publication : Inconnue | Réf. 2154

Trois Matra étaient présentes dont deux V12 : la 670 barquette des 24 Heures 1972, remise en route grâce à l'obstination d'Adrien Maeght, de Matra Romorantin et de Bernard Pigelet et une MS 630 que l'on put voir évoluer sur la piste en "hors course". Quel bruit !

Publication : Inconnue | Réf. 2155

Henri Pescarolo et la barquette Matra MS 650 (à moteur V8 Ford) : retour aux sources ?

Publication : Inconnue | Réf. 2156

Cooper Climax : une championne historique qui a animé la course des Monoplaces.

Publication : Inconnue | Réf. 2157

L'un des plus beaux spot-prototypes de la fin des années 60 : Ford 3 litres (Alan Mann), pilotée par Mike Knight.

Publication : Inconnue | Réf. 2158

Pescarolo se tiendra longtemps dans le trio de tête, mais des freins déficients le forceront à lever le pied vers la fin. Too bad !

Publication : Inconnue | Réf. 2159

La Porsche 917 de David Piper, rapide et remarquablement pilotée, ne pourra malheureusement rattrapper la Lola de Hunt.

Publication : Inconnue | Réf. 2160

La Dino Ferrari de Cupellini résistera vaillement aux assauts des Cooper, mais la logique de l'histoire finira néanmoins par triompher…

Publication : Inconnue | Réf. 2162

La Chevron d'Alain Filhol : une course problématique nmalgré un temps aux essais prometteur.

Publication : Inconnue | Réf. 2163

Mac Laren de J. Whitmoel : 12 tours à 145 km/h de moyenne = pas une ride et quel look !

Publication : Inconnue | Réf. 2164

SuperSportsCars : le spectacle en clôture de l'Age d'Or.

Publication : Inconnue | Réf. 2165

Mac laren de J. Whitmoel : attention très grosse pipes et injections.

Publication : Inconnue | Réf. 2166

Mise en place sur le grille des SuperSportsCars. Les Lola étaient sans aucun doute les plus belles de toutes.

Publication : Inconnue | Réf. 2167

Bentley à moteur Napier d'aviation : 12 cylindres en Y, 23,970 cm3, 502 CV à 220 t/mn.

Publication : Inconnue | Réf. 2168

Philip Harper dans ses œuvres : une très belle course arrachée aux helvètes ( Haas et Oettli ).

Publication : Inconnue | Réf. 2169

Aïe ! Aïe ! Aïe ! Joint de culasse pour Cl. Maurel (Cortina Lotus ) au 3è tour.

Publication : Inconnue | Réf. 2170

Lotus 11 : excellent palmarès de 1956 à 58, notemment au Mans dans sa classe et à l'indice de performance.

Publication : Inconnue | Réf. 2171

Bentley 4,5 litres : 4 fois vainqueur au Mans.

Publication : Inconnue | Réf. 2172

Lotus 23 B: redoutablement efficace en 1962-63 avec son moteur Twin Cam et son poids plume.

Publication : Inconnue | Réf. 2173

Cette année, l'espace club s'est vu grattifié d'une allée goudronnée. Il faudra attendre l'an prochaine pour retrouver l'herbe verte.

Publication : Inconnue | Réf. 2175